lundi, décembre 03, 2018

Le 2 décembre

après la béance bleue
le ciel s'était refermé
matin, mon chemin en rues
très vides et humides
où point ne restait trace
des déchaînements passés
(voir avec cette image trouvée sur le site de Vaucluse Matin, la belle photo publiée par Michel Benoit sur http://avignon.hautetfort.com/archive/2018/12/01/coulour-dou-tems-6109678.html) acheté cigares, un mini parapluie neuf – pas cher comme dit petite soeur – un journal
ai écouté la buraliste exprimer sa peur de la veille, avons échangé nos désarrois (elle n'était pas vindicative le moins du monde mais dans le refus d'un long prolongement sans issue), et des sourires
m'en suis revenue, ai trouvé dans ma boite deux des petits livres édités par les oeuvres ouvertes et Laurent Margantin http://oeuvresouvertes.net/spip.php?rubrique196, ai tenté de m'extirper une idée pour un texte, ai trop mangé, ai vaqué, ai dormi, ai regardé des vidéos d'actualité en tentant d'éviter mensonges, travestissements et manipulations, ai engueulé des hommes ou femmes très dignes qui ne m'entendaient pas, la journée est passée. 

14 commentaires:

casabotha a dit…

Ciel contre Brigetoun kikigagne

Claudine a dit…

Et déjà deux morts… :-(

Marie-christine Grimard a dit…

Peur d’un enlisement qui ne mène à rien d’autre qu’à de la violence et des morts de type « dommages collatéraux ».

brigitte celerier a dit…

casabotha, le ciel, il a puissance et vieille science

brigitte celerier a dit…

Claudine, ici quelques blessés et dans les policiers, il faut dire qu'ils n'ont pas tellement l'habitude, les manifs locales étant très très bon enfant

brigitte celerier a dit…

Marie Christine, oui un peu peur, j'espère que les députés LREM oseront faire pression sur le gouvernement... qu'ils ne continue pas à laisser passer les moments de sortir par le haut (en fait il est un peu coincé entre la doctrine Europe libérale (économiquement) et les français

Arlette A a dit…

Vous perdez je crois le marché de Noël sur Avignon

brigitte celerier a dit…

Arlette en fait n'en avions plus et puis les commerçants se plaignaient tant que la maire a décidé de le rééditer mais diminué, réservé aux locaux et déménagé... et en effet dimanche plusieurs participants ont déclaré se retirer... on verra bien... j'espère que le reste (patinoire, animation, marché aux santons) demeurera en partie pour que les gosses puissent s'émerveiller

Dominique Hasselmann a dit…

Oui, entendu que même à Avignon, le "théâtre de rue" n'avait pas attendu la saison prochaine !

Macron, s'il persiste dans son autisme, va se retrouver vite fait - en cas d'absence d'annonces concrètes avant samedi - expulsé de son palais, en cours de rénovation à grands frais !

Faites attention à vous si vous sortez lors de soirées agitées !

Dominique

brigitte celerier a dit…

en fait du côté blocage maintenu Avignon était resté à la pointe si j'ai bien compris

Michel Benoit a dit…

Comme quoi, entre le jour et la nuit, c'est le jour et la nuit...

brigitte celerier a dit…

encore faut-il que la nuit puisse être rapidement effacée

Michel Benoit a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=6P99T_R0EQw

brigitte celerier a dit…

merci !