vendredi, décembre 07, 2018

Minuscule blocage

j'ai vêtu carcasse de brun, de beige, de vert sourd
mais son intérieur a décidé de s'associer aux jaunes, se limitant à contester mes décisions, mon petit programme du jour
et comme suis assez sage j'ai accepté de m'incliner,
et tenté d'en tirer tout le bien que pouvais.
Le temps, lui, était quasi calme, bleu et presque tendre... qu'il en soit loué.

9 commentaires:

casabotha a dit…

La vilaine carcasseuse...jouez aux osselets pour lui apprendre

Claudine a dit…

Et passent là-haut des fumeroles bienveillantes

brigitte celerier a dit…

je deviez trop grasse pour cela, d'ailleurs suis maladroite

brigitte celerier a dit…

Claudine, si j'ai bien vu c'était parfois sans fumerolle

Arlette A a dit…

Expectative que dire que faire ... des gateaux cest toujours ainsi que les mains chassent "les blocages"

Dominique Hasselmann a dit…

Manif intérieure, c'est une forme aussi à développer ! :-)

brigitte celerier a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
brigitte celerier a dit…

Arlette, euh pour ce genre de blocage pas très recommandé (pardon, sourire)

brigitte celerier a dit…

Dominique, la nervosité des carcasses peut se mettre à l'unisson de la nervosité du pays (pas certaine que ce soit ça, mais il y a peut être de ça)