vendredi, avril 05, 2019

Il suffit

Je viens remercier tous ceux qui passent encore par ici, et tous ceux qui y sont passés, dont la présence me fut compagnie salutaire, mais Paumée va se fermer sans doute définitivement, s'endormir tel qu'il est, avec le presque bien et le plutôt mauvais, restant dans le fond de la fosse à bitûme, parce que j'ai pour lui la petite tendresse que ces années m'imposent.

Mon humeur est de tendance noiseuse, ai toujours eu un peu de mal dans les virages, cela me rendrait de plus en plus ennuyeuse, finissant de faire fuir les derniers fidèles... et que je sois amenée ou non à me considérer comme vouée à la poubelle des vieillards me vient de plus en plus une envie et un besoin d'apprendre, de boucher lentement, à mon rythme, en prenant mon temps, un peu de mes ignorances, suivre les curiosités qui s'éveillent... passerai sans doute encore mais en silence sur vos sites et vous souhaite de très belles années, découvertes, luttes et plaisirs.

26 commentaires:

casabotha a dit…

trop tôt pour fermer !

Marie-christine Grimard a dit…

Je ne peux croire que votre devis soit définitive. Venir respirer ici l’air d’Avignon en se promenant avec vous entre ses murs, était un bel instant pour commencer ma journée. Merci pour tous vos partages. Je la vie vous soit douce chère Brigitte .

Godart a dit…

Cette main tendue vous représente bien. Quelques soient vos décisions futures, soyez remerciée pour ces journées (et nuits, et petits matins) de partage.

Sylvie Pollastri a dit…

Je ne vous lisais que de temps en temps... Mais la porte reste entrouverte sur votre petit jardin ou quelques promenades pour vous y retrouver.

Brigetoun a dit…

grand merci à vous

Anonyme a dit…

C'est un mauvais rêve j'espère les adieux sont trop difficiles Arlette

Claudine a dit…

Merci pour ces bouts de vie, pour cette force discrète et solidaire, cette immense compassion (source de consolation pour moi) et cette longue phrase qui termine en point d'interrogation.
A bientôt, gamine !

manoudanslaforet a dit…

Moi je viens chaque matin discrètement prendre de vos nouvelles...vous me manquerez..peut être est ce une simple pause ?

Brigetoun a dit…

Arlette, Claudine et aux futurs passants peut-être, un grand merci

Dominique Hasselmann a dit…

Mais non, Brigitte, vous n'allez pas nous abandonner ainsi !

Revenez quand vous en avez ou aurez envie, le rythme journalier d'un blog est fatigant à la fin, suivez vos "sautes d'humeur", on vous retrouvera toujours avec plaisir, en musique, en peinture, en théâtre, en littérature, en expos diverses et variées, uniquement quand cela vous tenaillera...

À bientôt !

Dominique

PHILGIDO a dit…

C'est votre choix, mais le manque est déjà là pour moi, pourtant plutôt passager clandestin qu'abonné à toutes vos traversées, mais de savoir que le bateau ne vogue plus, j'en suis triste, même si c'est bien le capitaine qui est seul maître à bord. Bon vent, Capitaine, mes pensées, et des baisers, vous accompagnent.

AB a dit…

Chaque soir aux alentours de minuit je guette vos mots, anonyme qui manifeste peu, trop peu, son plaisir et sa reconnaissance.
Espère vous retrouver très vite.
Vous souhaite le meilleur.

Michel Benoit a dit…

Tu vas nous manquer alors, mais nous espèrerons ton retour !
Bise !

Brigetoun a dit…

merci à tous… mais outre jambes (qui s'améliorent) et interrogations sur futur je me suis prise de passion pour des lectures exigeantes et ne veux plus céder au plaisir des échanges (sourire)

Michel peut être à demain sur la place

Unknown a dit…

...il ne suffit pas, jamais encore que....

Françoise GÉRARD a dit…

J'aime bien le "sans doute" qui laisse la porte ouverte à un retour, peut-être pas quotidien mais de temps à autre, pour que les ami-e-s de Paumée ne se sentent pas abandonnés !... Je me sens fatiguée, moi aussi, et un peu débordée... je suis moins régulière sur les réseaux sociaux... je crois que je vais suivre le même chemin que Paumée, prendre un peu de recul, me reposer, mais j'espère de tout cœur que les moments de rencontre seront encore très nombreux ! Il est impossible de penser que ce ne serait pas le cas ! Avec toute mon amitié, Françoise.

Claude Enuset a dit…

S'absenter, revenir, se poser, lire, revenir, relire, re s'absenter, re revenir, ainsi va la vie de l'écriture, des lectures et du partage.... A bientôt

Raymonde Wicky a dit…

Fermer ou pas, merci pour Paumée que j’espère un jour croiser à nouveau en écran ou en vrai dans la vie, qui sait, et juste lui dire bonjour, je vous aime pour ce que vous êtes

tanette2 a dit…

Tu vas nous manquer mais j'espère que tu reviendras nous donner des nouvelles de carcasse et de tes jambes. Prends bien soin de toi en attendant.

chri a dit…

Votre regard est si important...

jeandler a dit…

Prenez bien soin de vous et penser à nous donner un petit signe quand il vous plaira.

mémoire du silence a dit…

Beau !
et à bientôt !

Anh Mat a dit…

me promenais de temps en temps. Paumée, un des premiers blogs que je suis depuis mon arrivée sur les réseaux sociaux...
Superbe dernier billet. Bonne route Brigitte. Amitiés cosaques

Anonyme a dit…

vous reviendrez, nous serons là - bien sûr évidement
toute mon amitié
PCH alias PdB

Martine Cros a dit…

Très chère Brigitte, il va falloir que je prenne mes dispositions pour suivre le festival autrement alors, cette année! J'aimais bien y aller à travers votre regard.... Ainsi qu'à travers toutes vos ballades dans la ville, vos lectures, vos mots allant du politique à l'intime, j'aimais bien vous lire, comme on prend des nouvelles d'une amie proche.... Je vous remercie pour tous ces instants d'amitié, j'en distillerai l'essence dès que possible dans un petit tableau que je vous enverrai.... En attendant, recevez mes tendres pensées. Martine.

ana nb a dit…


je vais répéter ce qu'écrit Piero, en disant tu, tu reviendras et nous serons là, nous t'attendons, amitié, à toi Brigitte