vendredi, mai 17, 2019

Doms et poésie

après petit détour pour allonger trajet, puisque le bleu régnait sur nous contrairement aux prévisions, suis montée aux Doms, faire le tour du rocher, regarder parmi les touristes notre petit pays...
et comme n'ai rien à en dire, voudrais des mots, n'en ai pas, je pose là - juxtaposition sans aucun sens, née de la rencontre de deux moments, et pourquoi pas... - deux poèmes retenus de ma lecture pointilliste, face au soleil de la cour, de c'est un beau jour pour ne pas mourir de Thomas Vinau
un peu de bon sens !
Est-ce complètement
absurde
de penser
que la souffrance
est un nid d'oiseau
tout doux
On amadoue le monde
avec des mots
ce qui revient un peu
à tenir tête
à un dragon
avec une salière
dans chaque main
on amadoue le monde
avec des mots
pendant ce temps
le monde se moque
de nous

12 commentaires:

Marie-christine Grimard a dit…

Magnifique poésie
Magnifiques photos
Merci Brigitte !

Dominique Hasselmann a dit…

Jolles photos "hors des remparts" d'un Avignon ayant comme brisé ses chaînes (en attendant le retour du Festival et sa cohue piétonne)... :-)

Brigetoun a dit…

Maris-Cjristine, merci

Brigetoun a dit…

Dominique, là des troupeaux cornaqués dans les rues… avec l'espoir qu'ils laissent des sous derrière eux (sourire)

ˉˉˉ│∩│ˉˉˉ a dit…

C'est beau.

Brigetoun a dit…

merci Michel, oui la ville quand il ne pleut pas comme ce matin et Thomas Vinau tous les jours sont doués

Aunrys a dit…

Merci pour cette ballade accompagnée.
-
C'est du plus joli effet
d'isoler le pont d'Avignon
en le cadrant pour qu'il se retrouve
en pleine nature.

Godart a dit…

Suivre sous le soleil les méandres du Rhône. Fleuve bienfaiteur faisant la césure entre le Vaucluse et le Gard, la Provence et le Languedoc-Rousillon. Rbonne

cjeanney a dit…

Très très beau ! (tout)

Brigetoun a dit…

Aunryz, en fait c'est une photo classique quand on est aux Doms

Brigetoun a dit…

Godart, avec l'aide de la Durance, somme un coin

Brigetoun a dit…

merci Christine (j'ai bien pillé)