jeudi, octobre 10, 2019

Ciel gris et musica imagée

le ciel était gris
et Brigitte flottante...
Idée d'Italie
idée qui m'est venue en achetant le Canard, et comme j'étais près de Ceccano, comme j'avais vu qu'entre autres choses il y avait, pour accompagner des écoutes ou conférences, au sujet de la musique populaire une petite exposition de photos suis allée massacrer à l'aide des reflets et de ma trop petite taille quelques unes, mais m'en moquais, pensais plaisir guinguette ou déchaînement..
d'où quelques airs de ma petite bande son de la fin de matinée
en vérité la qualité des vidéos laisse à désirer mais si vous ne dansez pas sur votre siège, bon et ben sais pas mais...
Venais également ou surtout voir une exposition autour de Dario Fo, suis donc montée au deuxième étage de la livrée pour trouver porte close (vérification faite l'exposition a bien lieu à un deuxième étage mais dans les locaux de la BNF chez Vilar...)

En préparation du ciel clair et pur que j'espère pour aujourd'hui, les nuages glissaient, se séparaient, se trouaient l'après-midi quand m'en suis allée sur le fesses du théâtre des Halles prendre une petite série de billets, mais j'avais beau tenter de les imaginer dansant les figures d'un quadrille ce n'était pas ça.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci pour ces extraits qui vont courir dans mes oreilles avec bonheur sans trop réfléchir

Brigetoun a dit…

Arlette, c'est très exactement une musique pour ne pas réfléchir, …même si ce n'est pas la transe

Dominique Hasselmann a dit…

Le rock italien a de lointaines racines... :-)

Brigetoun a dit…

un rock plus organique (comme ce qui était à l'origine africaine du rock)

Claudine a dit…

la volée d'escaliers m'en rappelle d'autres :)))

Brigetoun a dit…

Claudine une autre un peu plus jeune (du 14ème au 18ème ou début 19e) et plus étroite (à Ceccano je ne pourrais pas m'appuyer aux deux murs, mais par contre je ne dois pas poser mes pieds en biais) - sourire