lundi, décembre 02, 2019

dimanche d'hiver

Premier décembre
une ville désertée
froide et humide
mais la surprise de voir, que contrairement à ce que prétendait internet, la pharmacie la plus proche n'était pas route de Montfavet, ai trompé quelques minutes l'ennui de la pauvre pharmacienne et pourrais commencer le traitement préconisé avec dix huit heures de retard...
il a hésité
est en retard mais bien là
notre automne roux
jambes et corps las
s'émerveiller du talent
de la lumière


10 commentaires:

Marie-christine Grimard a dit…

Bon rétablissement chère Brigitte.
Que décembre vous soit doux et lumineux !

Dominique Hasselmann a dit…

et la lumière fut, tous les jours... :-)

Brigetoun a dit…

Marie Christine : le problème est que, quand n'ai pas mal (vais diviser le calmant, la toubib - adorable et enceinte jusqu'aux dents - n'avait pas mesuré ma capacité d'absorption et suis arrivée à me sentir droguée hier soir…, quand j'au pas mal je me surprend à me frotter le nez pour réfléchir et ma fois ça ne lui vaut rien avant passage chirurgien (sourire)

Brigetoun a dit…

Dominique, mais hier ma foi elle a eu du mal à venir même si le risque rouge pour pluies diluviennes et inondations était finalement excessif pour Avignon

Anonyme a dit…

Lumière en énergie pour ta vaillance tu dois subir une operation du nez?
et petit ciel timide ce matin après les débordements d'hier surtout à partir de Hyères vers l'est Notre prudence avant de prendre la route était justifiée AA

Claudine a dit…

heureusement pour la pluie à Avignon
shootée à la lumière, c'est une drogue légale ^^

Brigetoun a dit…

Arlette oui, il est cassé… et je ne sais pas si c'est parce que malgré ma vigilance j'ai plusieurs fois frotté mon nez (instinctif quand réfléchis) plusieurs fois mais là il semble plus gros et surtout les gros cernes rouges sous les yeux qui auraient dû être là dès le début sont apparus… ai honte dans la rue (opération jeudi) - là pour tout arranger j'attends un plombier (évier indocile depuis samedi à mes tentatives de débouchage)

Brigetoun a dit…

Claudine, pluie très forte la nuit, le matin… là c'était crachin sur mes pas… s'arrêtant juste pour le coucher de soleil et ce matin bleu venteux

Marie-Christine Grimard a dit…

Avec votre petit poids, les doses doivent être divisées par deux, attention aux antalgiques dérivés d’opiacés qui sont beaucoup trop forts, où il y a une accoutumance rapide. Reposez vous, ce genre de chute sur le crâne fatigue réellement.

Brigetoun a dit…

Marie Christine avais le souvenir d'une expérience très désagréable et j'ai divisé par deux (le pouvais)