vendredi, janvier 10, 2020

Suite mais non pas fin

M'en suis allée matin, en lumière et petite fraîcheur, accompagner une partie du trajet des syndicalistes et des électrons libres dans mon genre, sans doute aussi nombreux... N'ai pas tenu sur tout le trajet, malgré deux amicales rencontres, le sourire des autres et un désir commun, mais choisissais de trouver un signe d'espoir légèrement tremblant dans le ciel.

6 commentaires:

Brigetoun a dit…

et vive Claudine !

Brigetoun a dit…

effacé sans le vouloir (surprise ?) Le commentaire de Claudine
Et vive la liberté !
auquel je répondais ci-dessus

Dominique Hasselmann a dit…

Il est bien que partout on manifeste contre ce pouvoir arrogant et promoteur de l'injustice à tous points de vue.
Macron n'est pas sorti de l'auberge ! ;-)

Brigetoun a dit…

je crains qu'il ai décidé d'endurer en s'exposant le moins possible… sachant qu'il a encore malgré les défections qui se font plus ombreuses largement assez de troupe à l'assemblée pour faire passer ma chose (et qu'il y a encore tant de gens qui croient en la retraite par points… a été mis en place pour ça, s'il tient trouvera un cycle de conférences ou un poste lucratif à la sortie

Godart a dit…

Et bien, vive les électrons libres comme vous !

Brigetoun a dit…

sommes nombreux