vendredi, mars 27, 2020

Journal du C force 3 - 11

d'humains que traces
dans les rues mais nature
s'épanouit en paix
ai voulu aller aux halles puisque sommes terre de maraichers, cultivateurs, et qu'on recrute petites mains pour récolter selon le ministre... mais les halles étaient fermées.. ai fait marché pour un peu plus de quinze jours (sauf yaourts, sopalin et serviettes en papier) ai hissé le tout, et me suis payée une stupide crise d'angoisse parce que n'ai pensé qu'une demi heure après à me laver mains (distances assez fluctuantes dans le super marché si elles étaient splendidement respectées entre quelques passants souriants) et à désinfecter emballages (le ferai plus, suis allergique aux odeurs de l'alcool) – stupidité soignée avec dialogue de cour à fenêtre en riant, torrents de musique religieuse pleine de soleil, somme et plaisir gustatif malgré tout... et puis sage ou non il y a, en tentant distance, le plaisir d'échanger un peu de fraternité avec les errants sans toit.
Mais la vieille idiote n'est capable de rien de mieux ce jour que de ces quelques mots et de la contemplation béate d'un bout de mur ensoleillé.

10 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Qui aurait imaginé le retour du rideau de fer et des murs, invisibles ou non ?

L'armée (avec son manque de "contingent") distribuera-t-elle des "rations" aux SDF ou personnes ne pouvant sortir de chez elles pour se nourrir ?

La ministre des armées semble bien fluette pour la situation.

Bonne journée à vous !

Dominique

Brigetoun a dit…

et bonne journée à vous...

Arlette A a dit…

Sans pessimisme idee du "mur "angoissante en retour et triste de savoir toutes ces belles fraises perdues et jetees a terre pas de confitures cette annee

jeandler a dit…

La nature n'est pas en paix. Elle s'autodétruit.

Brigetoun a dit…

Arlette, remarque au retour j'ai vu que la petite boutique de primeurs près de Saint Didier était ouverte... mais j'étais très chargée et là vais aller aux remparts pour les poubelles, faire trois pas mais ne sors pas - très très petite forme, temps d'être TRES sage

Brigetoun a dit…

Pierre, n'empêche qu'hier elle semblait éclater de vitalité

Claudine a dit…

s'assurer ici que le soleil descend bien sur la façade d'en face... #jesors #jevole

Godart a dit…

Merci pour ce beau bouquet consolateur.

Brigetoun a dit…

Claudine, sagesse que je vais imiter... bon vais juste là jeter pouvelle aux remparts et dire bonjour au fleuve (toi qui connais les lieux tu sais que ce n'est pas loin !)

Brigetoun a dit…

étaient beaux ces arbres et arbustes à fleurs...bon mais je crois que là faut que je reste un peu dans mon minuscule coin... eu un peu peur hier soir (pas tant pour moi que pour l'emmmm que serait pour les autres le fait que sois malade)