samedi, mars 21, 2020

Journal du C force 3 – 5 mauvaise humeur

écraser sous pieds
mes réactions honteuses
jusqu'à fatigue
et m'offrir un petit voyage pour conclure, en signe de pardon que m'accorde, faut bien.
(mais je ne suis plus seule au bord du Rhône, changer d'heure)

10 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Le confinement (en dehors des courses nécessaires) devrait vous garder en sécurité chez vous.
Le pont d'Avignon comprendra. :-)

Arlette A a dit…

Regarder l'herbe pousser et les fleurs s'épanouir.. pas à pas impossible de se projeter plus avant

jeandler a dit…

En bord du Rhône, un sentier charmant, avec girafe pour finir nous apportant la lumière.

Brigetoun a dit…

Dominique oui mais la circulation de mes jambes non... vais faire de temps en temps marche mais le long des remparts parce que là large bande d'herbe pour moi et les chiens, à distance des sportifs coureurs ou cyclistes qui se moquent des distances "sociales"

Brigetoun a dit…

Arlette, mais regarder de loin l'eau et l'étroit chemin de halage sauf après le pont parce que là c'est large - petite vieille plus disciplinée que quadras !

Brigetoun a dit…

Pierre, elle est charmante non ? bon sans doute un peu chère et encombrante pour un intérieur.. on doit s'en lasser

Claudine a dit…

Chère Brigetoun, je marche en pensée à vos côtés. Ma canne m'attend sagement. Fomentons de tous nous envoler quand les portes se rouvriront.

Brigetoun a dit…

Claudine, je vote (avec grand sourire)

mémoire du silence a dit…

Ô !
ce sentier si joli
l’herbe si verte
et les éboulis

bien à vous !

Brigetoun a dit…

oui mais je renonce à ce sentier, irai marcher le long des remparts, parce que certains ont trouvé l"idée du fleuve et comme se moquent des distances et que je trouve que faute d'être utile autrement je dois respecter comme peux les consignes, c'est moi qui avec ma canne m'écarte dans l'éboulis et c'est pas facile (sourire)