mardi, mai 18, 2021

Picorer

Avec un cœur qui porte un peu du plaisir de la veille ennoblissant le semblant de brouillage résultant des petits excès venus de la joie de la veille, suis partie pour un tout petit charroi de linge vers le teinturier sous un ciel qui portait encore le gris de ces derniers jours

mais,

perdre ses yeux un instant dans les couleurs de la petite pagaille campagnarde reconstituée par les jardiniers


mais l'hôtel d'Europe n'est plus belle au bois dormant et s'active, mais la résurrection des terrasses s'intensifie


mais peu à peu le bleu revenait, encore timide mais souriant

lavage de cheveux l'après-midi, brimborions divers dont


un sourire à la danse quelques heures après son arrivée dans ce monde de la dernière créature venue agrandir la tribu.


En réaction à la vidéo de François Bon « le plus petit livre de ma bibliothèque » https://youtu.be/Mxrgf1OTP00 m'en suis allée prendre un petit livre chéri, un rien fatigué, et trop délaissé ces temps derniers, « les maximes et réflexions morales du duc de La Rochefoucauld », édité à Paris par la librairie de Monsieur R. en MDCC LXXIX soit 1779 si je ne me trompe (12X 8 cm), picorant au hasard (pas forcément ce que je préfère mais tout est bien ou presque chez lui

« Il est plus facile de paraître digne des emplois qu'on n'a pas, que de ceux qu'on exerce ».

« Les vertus se perdent dans l'intérêt, comme les fleuves se perdent dans la mer. »

« La constance en amour est une inconstance perpétuelle, qui fait que notre cœur s'attache successivement à toutes les qualités de la personne que nous aimons, donnant tantôt la préférence à l'une, tantôt à l'autre : de sorte que cette constance n'est qu'une inconstance arrêtée et renfermée dans un même sujet ». (Monseigneur, dit Brigitte, et comme une inconstance portant sur plusieurs êtres aimés, elle est constance puisque rien n'empêche que le nouvel attachement s'accompagne d'une tendresse pour le précédent.)

« Le vrai honnête homme est celui qui ne se pique de rien ». (Brigetoun de nouveau, et surtout pas celui qui reconnaît et vante ses qualités)

« La folie nous suit dans tous les temps de la vie. Si quelqu'un paroît sage, c'est seulement parce que ses folies sont proportionnées à son âge et à sa fortune. »

« Les querelles ne dureroient pas longtemps si le tort n'était que d'un côté. »....

6 commentaires:

Arlette A a dit…

Mais c'est une mine d'or et de bon sens qui fait du bien

Brigetoun a dit…

Arlette, La Rofoucauld OUI (et Mar Aurèle itou... lu l'avais à l'Hôpital pour la seconde opération cancer)

Michel Benoit a dit…

1779 = MDCCLXXIX. Manque le D !

(Pas la peine de publier ce commentaire !)

Brigetoun a dit…

oh que si je le publie ! pour t'en remercier... et puis je corrige

Claudine a dit…

Ah cette lucidité implacable... S'est-il tordu le pied?

Brigetoun a dit…

Claudine, il s'est battu, mais tordu le pied l'histoire ne le dit pas (du moins à ma connaissance, faible il est vrai)