jeudi, mai 13, 2021

Rondel et plombier


Amis, en franchissant le seuil

j'ai pris lumière dans les yeux

elle a ravi mon corps trop vieux

n'y avait plus rien que veuille

Faisait chanter fleurs et feuilles

sa caresse venue des cieux

Amis, en franchissant le seuil

J'ai pris lumière dans les yeux

Il n'est rien d'autre que veuille

pour vous amis, jeunes ou vieux

davantage que plaisir des yeux

au sortir de ces temps de deuil

Amis en franchissant le seuil

et pardon demande Brigetoun qui, avec son exagération habituelle, et parce que la rime était facile, appelle deuil le marasme plus ou moins muet dont nous espérons la fin...

Au surplus, intervention plombier avec furet, force évocations de la difficulté de sa tâche, grande gentillesse, belle facture et point tant de saleté, piapia de balcon à balcon avec ma voisine du dessus (petits dégâts chez elle après l'orage, moindre que la brusque crue qui a noyé les parties basses de la Barthelasse), un poco de repassage et les nuages sont venus prendre le thé.



4 commentaires:

mémoire du silence a dit…

Ce bleu tout de même ... si beau, si bleu.

et le bouquetin céleste de la photo n°7 : sublime

Brigetoun a dit…

oui mais j'ai tordu le nez (bon ce matin sont repartis les nuages au moins pour le moment) et un très grand merci pour votre passage

Claudine a dit…

J'aime beaucoup vos rondeaux
et je ne sais quel appareil photo vous utilisez, mais les images sont belles
et encore: quel bonheur de lire la chronique des cours Rosmerta

Brigetoun a dit…

trop gentille, toujours, Claudine (surtout ne changez pas !)