vendredi, septembre 24, 2021

un renoncement


Repassage fait le matin, m'en suis allée dans notre belle fin d'été, en marche alentie de plaisir, pour être à seize heures, puisque j'étais inscrite, à Rosmerta pour l'aide aux devoirs... mais il y avait déjà quatre stagiaires et bénévoles, ai blagué avec quelques garçons qui se reposaient dans une cour ou dans leur salle sans arriver à éveiller un désir d'études (à vrai dire ils avaient de bonnes raisons) et me suis installée à une table de jardin pour esquisser une contribution sur l'écoute des voix, comme cela avait été évoqué lundi dans un zoom auquel n'avais pas assisté.

Les scolarisés ont commencé à rentrer, se sont installés pour goûter, mais les premiers m'avouant qu'ils n'auraient aucune envie de travailler ensuite et n'avaient pas de devoirs, sans attendre la masse, petite vieille a souri, barré son nom et s'en est allée. Je pense que ne vais garder que deux ou trois heures, plus tardives le lundi et laisser les jeunes femmes se partager les candidats.. au moins pour un temps.


Et suis revenue vers l'antre un peu après dix-sept heures, tranquilou.

10 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

Vous avez le droit de faire l'école buissonnière... :-)

Brigetoun a dit…

en fait d'école buissonnière ça va être l'attention distante d'une grand mère... et tant mieux que la relève soit prise et que mes anciens élèves commencent à voler de leurs propres ailes (me resterait tout ce que font les responsables et es permanences mais c''est au dessus de mes forces et capacités alors...

Godart a dit…

Découverte pour ces jeunes d'un droit inaliénable, celui du droit à la paresse, ciel bleu et douceur aidants.

Brigetoun a dit…

combinent pour les nouveaux arrivés (ui ne me connaissent pas) le repos, les conventions à apprendre, les formalités, les liens avec les autres de la "famille", et moi je manque un chouya de sérieux

jeandler a dit…

Comme on a renoncé à l'été, un beau début d'automne. Hier, le ciel était Méditerranéen !

Brigetoun a dit…

mais le ciel déserte ma cour (ne fait plus guère que la survoler)

mémoire du silence a dit…

Comme sont belles ces orbes de lumière sur la photo n°2
après la classe elles n'invitent point au travail mais à la rêverie ;-)

Brigetoun a dit…

merci... c'était avant mais elles m'ont séduite

arlette a dit…

Une présence..une écoute .. peut-être cela suffit .Je ne sais ...

Brigetoun a dit…

j'aimerais. bien - ça a été cela mais ça n'accroche pas avec les nouveaux, ma foi il y a des jeunes femmes, profs ou dans l'enseignement au surplus, donc je les comprends !... juste un peu le pitre, un soir par semaine et des interventions ponctuelles ça suffira, place aux jeunes.. là le renoncement c'était céder au "j'en ai marre" au lieu d'attendre le retour du gros des scolarisés - pas fière de moi, tant pis