dimanche, août 14, 2022

Une rencontre


todo-liste matinale

penser : c'est vrai fait pas si chaud, c'est vrai tu es presque jeune, c'est vrai tu ne marches pas assez


ne pas oublier : me faut du doliprane, mais avant regarder pour une fois la quatrième face de la fontaine, la trouver un peu fade mais pas si mal


penser : l'automne arrive à grand pas, mais la température de l'air sur ma peau dit que c'est faux


ne pas oublier d'aimer une fois encore l'ombre sur les colonnes, et puis rentrer avec doliprane, yaourts et pain.


La rencontre

sortir quelques minutes après dix huit heures, jeter poubelle et me planter sous mon platane favori pour attendre quelques minutes l'arrivée d'un conteur/chanteur/ami(j'ose)/internet, sa femme tout aussi attachante, et leur deux merveilleux/doux/gros/très-gros chiens,


pour verres/café piapia (surtout moi à ma grande honte... résignée/assumée) à la terrasse la plus proche de l'ancienne Comédie... après quoi me suis fait inviter à dîner chez l'italien deux terrasses plus loin.


les photos prises en vitesse avec souci d'incognito sont un peu trop en-vitesse, en suis désolée... au reste j'ai toujours beaucoup de chance. 

et d'ailleurs, puisqu'elle a été prise et publiée... je garde mes piètres évocations mais pique la photo prise par la trop discrète dame



8 commentaires:

Claudine a dit…

Il manque les toutous sur la photo <3

Brigetoun a dit…

ils étaient couchés à l'ombre et dans un soin sans table (parce que tout de même :30 kilos mais timide et peureux et 25 kilos dynamique et tendre)

Dominique Hasselmann a dit…

Fortuité (et non fortitude) jolie, et invitation à la clé : le hasard sait se montrer généreux ! :-)

Brigetoun a dit…

mais en fait le hasard était un rendez-vous pris depuis une semaine (m'étonne toujours cette gentille envie de me connaître... du coup je parle, parle, parle, intimidée, malgré mes résolutions... mais ça passe)

arlette a dit…

Bravo pour les instants virtuels qui deviennent réalité Belle idée (cela m'est arrivé une fois et j'en en reste ravie )

Brigetoun a dit…

m'est déjà arrivé plusieurs fois (avec dans deux cas avec des re-rencontres) mais chaque fois ahurie et intimidée

Unknown a dit…

Malgré les trahisons de "carcasse",votre souci constant de saisir le détail et de partager votre regard vif, quotidiennement ouvert à l'essentiel (la beauté d'une image, la chaleur d'une rencontre) témoigne d'un esprit si curieux qu'il est toujours jeune... Merci Brigitte, pour "paumée" pas si paumée que ça. Bonne journée.
Claudine C

Brigetoun a dit…

merci Christine