jeudi, novembre 17, 2016

forces revenues

Un bleu adouci
et les notes joyeuses
de la lumière
du bois des cordes
l'espace se prépare
à fêter le vin
calmes sourires
des vendeurs, peu de clients
saveurs de saison
et Brigetoun, sur la place, dans l'air qui se faisait patelin, toisant sac et couffin, au défis de les ramener jusqu'à l'antre avec
4 poires Comice, 4 pommes Chanteclerc, une tranche de courge, un butternut, un poivron rouge, 2 chayottes, un gros savon de Marseille de Marius Fabre, une savonnette à l'amande amère du même, une savonnette au lait d'ânesse, un petit fromage lingot de brebis, un kilo 800 de bintjes, trois litres d'huile d'olive bio de la Drôme, un Canard enchaîné, un gros filet de merlu à détailler, un petit bout de dos de cabillaud, une boite de petits cigares, un gros filet de morue, 300 grammes de joue de morue, et basta ça suffisait..

Au surplus, travailler à gagner poids d'hiver, et reprendre lecture entre curiosité, découverte, tendresse et agacements des lettres de ma grand-mère envoyées à sa mère depuis le Chili instable et légèrement germanophile des années 28 et 29, en les complétant par des recherches.

7 commentaires:

Claudine a dit…

Eh bien, c'est Musclor qui s'est réveillé !
Et quel bleu !

Dominique Hasselmann a dit…

Un peu plus, c'était un canard laqué... Vous voilà enfin toute ragaillardie !

Hue Lanlan a dit…

petites listes, et cubes épars, belle journée !

brigitte celerier a dit…

Dominique surtout approvisionnée (enfin manquent bonbons et yaourts plus deux cadeaux - ça ce sera pour aujourd'hui et puis me rendormirai)

jeandler a dit…

Voici de quoi soutenir un siège avec chayotte et tutti.
Quel doux nom pour Sechium edule, selon le latin des botanistes !

brigitte celerier a dit…

plus facile à prononcer et retenir en tout cas

Arlette A a dit…

Tu as ouvert la malle aux trésors